Serveurs virtuels

19
décembre
2014
Le Virtual Datacenter Celeonet

Publié par Celeonet, Il y a 2 années | Offres et Services

Nous clôturons aujourd’hui notre dossier Cloud avec un quatrième et dernier chapitre consacré à la solution Virtual Datacenter commercialisée par Celeonet.

virtual-datacenter

Le Virtual Datacenter est une solution orientée « infrastructure » mettant à la disposition de nos clients un pool de ressources (CPU, mémoire, espace disque) garanti contractuellement, dédié et évolutif. Vous pouvez ainsi créer autant d’instances Cloud que vous le souhaitez dans votre pool et hybrider les technologies de disques durs en fonction de vos besoins (SATA,SAS, SSD).

Tout comme sur notre Cloud Public, les baies de disques sont redondées et votre datacenter virtuel est protégé nativement par nos firewalls.

Il est à noter que Celeonet ne fournit pas d’infogérance sur cette offre qui est une solution orientée infrastructure informatique.

 

Pour qui ?

Si, au sein de votre société, vous disposez d’un service informatique qui exploite et met en œuvre au quotidien votre système d’information et que vous ne souhaitez plus investir dans l’achat régulier de matériels informatiques (et dans leur maintenance), le Virtual Datacenter est fait pour vous.

 

Pour en savoir plus

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez davantage d’informations sur cette offre.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter avec vous.

-

Dossier Cloud Celeonet

Les précédents articles du dossier :

12
décembre
2014

Nous ouvrons aujourd’hui le troisième et avant-dernier volet de notre dossier Cloud. Après vous avoir donné une définition précise du Cloud, après vous avoir présenté notre offre d’hébergement Cloud Starter, nous faisons aujourd’hui un focus sur notre offre de Cloud Public.

Le Cloud Public Celeonet permet l’hybridation des technologies de disques durs, une évolutivité rapide des ressources et s’accompagne d’un haut niveau de service en terme d’infogérance.

cloud-public

Sécurité et performance sont les maîtres mots de l’offre de Cloud Public de Celeonet.

Performance

En termes de performance, notre offre de Cloud Public est basée sur des fermes de serveurs HP DL580 redondés, Quadri-Processeurs disposant de 48 cœurs de processeurs et d’1To de mémoire.

Le stockage des instances Cloud est réalisé sur des baies HP MSA P2000 iSCSI totalement redondées et synchronisées par l’intermédiaire d’un réseau 10Gbs.

Sécurité

Le contenu de chaque instance Cloud est sauvegardé quotidiennement avec une antériorité de 30 jours mais également chaque nuit et intégralement via la solution Veeam pour une restauration rapide sur incident.

Monitorée en permanence par des sondes externes, chaque incident fait l’objet d’une intervention du technicien d’astreinte dans un délai maximum de 1 heure avec une garantie de temps de rétablissement de 4 heures.

L’ensemble de la plateforme est positionnée derrière des Firewalls Cisco redondés afin de vous assurer le meilleur niveau de sécurité réseau. En option, un Plan de Reprise sur Activité peut être déployé vers un site secondaire distant de plusieurs centaines de kilomètres hors zone Seveso (DCfordata, à Limonest) pour les instances Cloud de nos clients.

Pour qui ?

Cette plateforme accueille aujourd’hui des sites web soumis à une forte saisonnalité des visites, des applications mobiles utilisant Citrix sur des systèmes d’exploitation Microsoft et/ou nécessitant une très haute disponibilité.

Ces fonctionnalités peuvent également être fournies sur des Clouds Privés, c’est-à-dire des plateformes matérielles privées dédiées à l’usage exclusif d’un client.

Vous souhaitez en savoir plus ?

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez davantage d’informations sur cette offre.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter avec vous.

 

27
novembre
2014

Après vous avoir apporté une définition précise du Cloud la semaine dernière, nous ouvrons aujourd’hui la deuxième partie de notre “Dossier Cloud” avec une présentation de notre solution d’hébergement virtuel Cloud Starter

cloud-starter-celeonet

Cloud Starter, c’est quoi ?

Cloud Starter est une offre d’hébergement cloud proposée par Celeonet.

Elle présente un 1er niveau de service d’infogérance avec des sauvegardes quotidiennes inclues en standard et une garantie de temps de rétablissement en heures ouvrables.

En terme de positionnement au sein de notre gamme de services, Cloud Starter se place en amont des serveurs dédiés infogérés et de nos offres Cloud.

 

Les caractéristiques technique de Cloud Starter

Cloud Starter vient avantageusement remplacer nos anciennes offres de serveurs virtuels avec une configuration matérielle composée d’un vCPU, de 2Go de mémoire et de 30Go d’espace disque Full SSD.

Motorisée par la solution VMWare, Cloud Starter s’appuie sur des serveurs HP 580 Quadri-Processeurs disposant de 48 cœurs de processeurs, d’1To de mémoire RAM, le tout étant connecté à des baies de disques HP MSA équipées de disques SSD en RAID 50.

 

Cloud Starter, c’est pour qui ?

Compte tenu de ses caractéristiques techniques et des services qu’elle inclut, l’offre Cloud Starter est particulièrement adaptée aux lancements de sites E-Commerce ou aux entreprises qui démarrent leur activité. Dans certains cas validés préalablement par nos techniciens, elle répondra également à des usages applicatifs type CRM, ERP…

Nous préconisons aussi cette offre aux agences web : cette plate-forme d’hébergement adaptée vous permettra de gérer plus simplement l’hébergement des sites de vos clients et de vous libérer des contraintes techniques. Une excellente solution d’hébergement pour les webagencies !

Elle n’est pas évolutive en terme de ressources, d’où son nom Cloud Starter, qui la positionne comme un premier pas dans le monde du Cloud.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez davantage d’informations sur cette offre.

Nous sommes à votre disposition pour en discuter avec vous.

21
novembre
2014
Le Cloud, c’est quoi exactement ?

Publié par Celeonet, Il y a 3 années | Serveurs virtuels

“Qu’est-ce que le Cloud, exactement ?” : voilà une question que nos clients nous posent de plus en plus souvent et qui résume à elle seule toute la confusion qui règne sur la définition du Cloud et la compréhension de cette technologie. Nous commençons donc aujourd’hui un “Dossier Cloud” qui sera composé de quatre articles, en débutant par une explication aussi juste et précise que possible du Cloud

cloud

 

Un terme créé par le marketing

Le Cloud, c’est tout d’abord un terme créé (et largement utilisé) par le marketing. Mais on le sait : informatique et marketing ne font pas toujours bon ménage. Le flou entourant la définition exacte du Cloud en a ainsi fait un grand fourre-tout où usages et techniques se confondent à tort. Les journalistes de nos journaux télévisés ne s’y sont pas trompés, pour eux tout est Cloud : stockage, géolocalisation, Big Data, et même pour les moins documentés Internet dans sa globalité.

 

Un peu d’histoire…

Au début des années 2000 est apparue la technologie de la virtualisation, principalement portée par l’éditeur VMWare dans un premier temps.

La virtualisation consiste à introduire une couche logicielle intermédiaire entre la machine physique et la machine logique. Cette couche intermédiaire a permis d’utiliser plusieurs machines logiques sur une même machine physique. Sur un même serveur vous pouvez donc avoir une ou plusieurs machines logiques avec des OS différents (Linux, Windows…) et bien entendu des usages différents. La virtualisation était née : un serveur physique, plusieurs serveurs logiques.

 

L’évolution naturelle

La virtualisation s’est ensuite développée vers des modèles « un peu » plus complexes. En effet, pourquoi se contenter d’un seul serveur physique soumis comme tout matériel à des pannes informatiques ? Pannes ayant un impact sur l’intégralité des machines logiques…

 

La naissance du Cloud

La virtualisation s’est donc développée pour utiliser des fermes de serveurs physiques plutôt que des machines uniques, des baies de disques redondées plutôt qu’un simple stockage local. Le Cloud était né.

La couche logicielle séparant le matériel et le logiciel, nommée “l’hyperviseur”, est devenue le chef d’orchestre de la virtualisation multi-serveurs physiques. C’est l’hyperviseur qui gère au mieux le rattachement d’un serveur logique à un serveur physique.

Ma machine virtuelle a besoin de plus de puissance ? L’hyperviseur la déplace sur la machine physique la plus apte à répondre à la demande.

L’un de mes serveurs physiques est en panne ? Une fois de plus c’est l’hyperviseur qui va déplacer les machines virtuelles vers les serveurs physiques en ligne.

L’hyperviseur gère les machines logiques à sa guise – ou presque – en mettant en place un niveau d’abstraction concernant la plate-forme matérielle pour l’utilisateur final. Le terme de Cloud (Nuage en français) désigne donc cet ensemble de serveurs physiques et logiques qui ne sont pas liés par une relation d’exclusivité.

 

Les nouveaux usages

Cette technologie a été prolifique en termes de nouveaux usages, principalement en ce qui concerne l’évolutivité. Plutôt que d’utiliser un serveur physique disposant de ressources bornées, le Cloud permet un usage à la demande (au moins sur le plan théorique), la mise en place simplifiée de Plans de Reprise d’Activité, une facturation à l’usage réel, un déploiement plus rapide d’un serveur logique…

 

Nos produits

Celeonet propose trois types d’usage de ses plate-formes Cloud :

Nous vous présenterons ces trois offres plus en détail dans les prochains articles de notre dossier Cloud…

01
juillet
2014

Une nouvelle solution d’hébergement virtuel fait son apparition chez Celeonet ! Nous commercialisons effectivement à partir d’aujourd’hui la version 3 de nos serveurs virtuels, intitulée Cloud Starter.

cloud-starter-celeonet

Jusqu’à présent, nous vous proposions trois types de serveurs virtuels avec trois allocations mémoire différentes : 256Mo, 512Mo et 1Go.

Cloud Starter dispose de plus de mémoire (2Go), d’un vCPU dédié, de 20Go d’espace disque utilisable en full SSD et d’une offre de services complète incluant les sauvegardes et un premier niveau d’infogérance.

Cette nouvelle solution d’hébergement prend ainsi une place différente dans notre gamme de services, en venant se placer en amont des serveurs dédiés infogérés et de nos offres Cloud.

À qui s’adresse cette nouvelle offre ?

Avec ses caractéristiques techniques et les services qu’elle inclut, l’offre Cloud Starter correspond parfaitement aux besoins des entreprises qui lancent leur site internet ou leur site de e-commerce. Nul besoin d’avoir des connaissances en hébergement pour exploiter pleinement cette offre : vous profitez d’un service simple, en phase avec votre projet, sans craindre de perdre vos données.

Si vous êtes une webagency, nous préconisons particulièrement cette offre pour vos clients qui lancent leur site. Vous bénéficiez d’une plateforme d’hébergement adaptée, qui vous permet de gérer simplement l’hébergement des sites de vos clients, en toute sérénité.

Une offre évolutive

Vous prévoyez un développement rapide de votre activité ? Pas de soucis ! Cette offre a été créée afin de pouvoir évoluer simplement, soit vers nos offres Cloud par un simple déplacement de la machine virtuelle dans cette infrastructure, soit vers nos offres de serveurs dédiés infogérés.

L’ensemble de la plateforme est motorisée par la suite logicielle VMWare et s’appuie sur des serveurs Quadriprocesseur HP Proliant DL580, le stockage des données étant assurée par des baies HP sur des volumes de disques SSD en RAID50.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Nous sommes à votre disposition pour vous renseigner plus en détail sur cette offre et discuter avec vous de sa pertinence dans le cadre de vos projets. N’hésitez pas à nous contacter !

27
juillet
2012
Installation de certificats SSL

Publié par Celeonet, Il y a 5 années | Serveurs dédiés

Le SSL est un système permettant de sécuriser l’échange d’informations. Un certificat SSL assure le cryptage, la confidentialité et l’intégrité des informations échangées.
C’est un véritable atout et un gage de sérieux pour un site e-commerce ; les visiteurs sont ainsi confiants quant au traitement de leurs informations confidentielles et/ou sensibles comme leurs données bancaires.

Nous proposons l’installation de certificats SSL sur les serveurs virtuels et les serveurs dédiés. Nous pouvons soit nous occuper de l’ensemble de l’opération, de l’achat à l’installation du certificat, soit mettre en place un certificat que vous aurez acheté vous-même à une autorité de certification (VeriSign, GlobalSign, GeoTrust, etc.).

Un certificat d’entrée de gamme est facturée 49 € HT.
L’installation d’un certificat d’entrée de gamme est facturée 20 € HT.
Les prix varient ensuite selon le niveau de garantie des transactions, la validation de l’organisation, le cryptage, etc.

Pour toute information à ce sujet, n’hésitez surtout pas à contacter notre support client qui pourra vous conseiller en prenant en compte vos besoins et impératifs.

01
juillet
2009
Ils sont en ligne !

Publié par Yann [Celeonet], Il y a 8 années | Serveurs virtuels

La nouvelle version des serveurs virtuels est en ligne ! Lire la suite »

22
juin
2009
Serveurs virtuels v2

Publié par Yann [Celeonet], Il y a 8 années | Serveurs virtuels

Nous ne sommes plus qu’à quelques heures du lancement de la version 2 des serveurs virtuels. Lire la suite »